Paris - La Grande Halle de La Villette
23 & 24 octobre 2024

A@W Newsletter

Atelier Téqui Architectes, entre assiduité et rigueur

13 juillet 2023

L’histoire de l’Atelier Téqui Architectes est liée à l’histoire personnelle de son fondateur Louis Téqui. C’est une agence qui a vu le jour quand l’architecte a gagné le concours de « 28 maisons à 100 000 euros », en accession sociale à Epinay-sur-Seine en 2005.

Une réalisation qui a été suivie d’autres. Depuis, une multitude de références se sont succédées et la structure s’est petit à petit étoffée. Aujourd’hui, vingt personnes partagent les locaux de l’agence parisienne située au 10 Rue de Paradis.

 

Par Sipane Hoh

 


Portrait d'agence © Léo Paul Ridet

 

 

Louis Téqui est très sensible à la patine du temps. L’homme de l’art aime bien retourner sur les lieux où se trouvent les réalisations de l’agence. Et scruter le résultat des années plus tard pour pouvoir apprécier le travail qui a été fait à un moment donné. C’est ainsi que l’architecte soupèse le pour et le contre, renoue avec l’histoire du lieu et essaye d’engendrer une architecture intemporelle, qui soit en phase avec son environnement et qui respecte avec un grand tact son territoire. L’Atelier Téqui possède de multiples réalisations, des constructions aux programmes très variés qui révèlent la polyvalence de l’agence. Des logements neufs, des réhabilitations lourdes en milieu occupé, des équipements divers qui proposent toujours une architecture empreinte de justesse et de minutie. Néanmoins, tous les projets réalisés présentent un seul fil conducteur : l’utilisation de matériaux brut, de bonne qualité, non transformés, dans le but de renouer avec le contexte. Voici quelques réalisations emblématiques qui montrent la diversité de production de l’Atelier Téqui.

 

 


Tour Beaugrenelle © 11h45

 


Tour Beaugrenelle © 11h45

 

 

Réhabilitation de la Tour Beaugrenelle à Paris


C’est un projet complexe qui consiste en la réhabilitation de la tour H15, située sur la dalle de Beaugrenelle et qui a été construite en 1979 par Michel Proux. Il s’agit de remanier avec le plus grand tact un symbole parisien des trente glorieuses.

 

Avec plusieurs objectifs, dont l’amélioration du confort tout en assurant le perfectionnement thermique et énergétique de l’ensemble. La difficulté du projet consiste dans le fait qu’il s’agit d’un Immeuble de Grande Hauteur, avec son architecture caractéristique qui se développe autour d’un noyau central, ses normes et ses diverses exigences. D’autant plus que la tour est encastrée dans un centre commercial et est bien sûr habitée.

 

Un chantier en site occupé qui s’est concentré sur le renouvellement de l’image du bâtiment et la recherche de performances thermiques élevées. Après avoir étudié l’ensemble des prérequis, l’Atelier Téqui a décomposé la géométrie de la tour en plusieurs volumes simples aux teintes différenciées. Ainsi, la tour apparaît comme un bouquet constitué de plusieurs entités se regroupant autour d’un noyau central. De même, soulignons qu’il a fallu habiller les garde-corps d’un bardage en aluminium anodisé tout en conservant, selon les souhaits des architectes, la proportion ovoïde des balcons existants. A cela s’ajoute le travail fin dans le respect de l’œuvre originale, des entrées et des parties communes de la tour. Au rez-de-chaussée, l’ancien hall condamné a été restauré et habillé de panneaux métalliques perforés, dans le but d’offrir aux résidents un espace généreux et signaler l’entrée de la tour depuis la rue Linois. La réhabilitation de la tour H15 a été, depuis, une belle référence qui montre la maîtrise de l’agence pour des projets d’une telle envergure.

 

 


INRAE © Nicolas da Silva

 


INRAE © Nicolas da Silva

 

 

Pôle de R&D agronomique et agroalimentaire à Saint-Laurent-Blangy


A Saint-Laurent-Blangy, l’Atelier Téqui a réalisé le nouveau pôle de recherche et développement agronomique et agroalimentaire du Grand Arras. Composé entre autres de laboratoires, de bureaux, de locaux techniques et de stockage, il s’agit d’un ensemble constitué d’un volume principal en ossature et bardage bois, marqué par une entité plus élancée construite en béton matricé. Les architectes ont préféré rendre les réseaux visibles afin de faciliter la maintenance et d’affirmer le caractère technique des espaces. Soulignons par ailleurs que la structure en bois du plancher a été laissée apparente. Le nouveau bâtiment de l’INRAE s’avère être un condensé de bons procédés. En effet, il présente des dispositions constructives à la fois adaptées à son usage et également exemplaires d’un point de vue environnemental. Pour réaliser des grandes portées sans poteaux intermédiaires, les architectes ont opté pour une structure en bois avec des planchers mixtes bois / béton. La forme est simple, l’architecture mesurée et la construction répond avec brio aux dernières exigences de sobriété énergétiques. Ce qui fait du projet un bon exemple de durabilité.

 

 


Garage Peugeot - rue Parmentier © Inui

 


Garage Peugeot - rue Parmentier © Inui

 

 

Transformation et surélévation d'un garage en logements à Paris


L’Atelier Téqui réalise la transformation et la surélévation en structure bois du garage Peugeot du 58-60 rue Parmentier. Il s’agit d’un projet complexe avec une structure très caractéristique que les architectes ont souhaité au maximum préserver. Louis Téqui souligne que même si la voiture est vouée à devenir plus rare en ville, les anciens garages constituent des témoins architecturaux qu’il aimerait préserver. C’est pourquoi l’approche de l’agence a été patrimoniale. La façade a été conservée et une nouvelle façade a été créée en retrait d’1,5 m, afin d’aménager un jardin d’hiver en extension du logement. Cette façade est entièrement constituée de baies coulissantes pliantes en bois, pour une ouverture intégrale du logement sur le jardin d’hiver. Ce dernier est évolutif dans son usage et son occupation au gré des saisons. L’Atelier Téqui a donc veillé à la conservation de l’expression architecturale d’un bâtiment témoin qui participe à la mise en scène de la stratification de la ville.

 

 


Centre pour les Compagnons du Devoir - Bordeaux © Kdsl

 


Centre pour les Compagnons du Devoir - Bordeaux © Kdsl

 

 

Centre de formation, salles de classes, ateliers et hébergements à Bordeaux


Le projet hétéroclite consiste en la réalisation d’un centre de formation, d’ateliers et d’hébergements pour les Compagnons du Devoir. Un ensemble implanté dans la ZAC de la Jallère, au nord-est de la ville de Bordeaux. La réalisation de l’Atelier Téqui prend ainsi place sur une parcelle occupée par des bâtiments de bureaux datant des années 70. Le programme est dense. Ainsi, des patios sont créés afin de faire entrer la lumière dans le bâtiment, au contact des bureaux et des grands espaces communs.

 

Les architectes ont veillé à garder intacte l’expressivité architecturale du bâtiment existant, composé de panneaux en béton préfabriqué dont le tramage caractéristique a été nettoyé et restauré. La teinte claire en béton du bâtiment se voit réchauffer par le choix des menuiseries en bois et des remplissages en tasseaux de bois. Des matériaux qui s’accordent avec l’environnement végétal du site. L’extension, avec sa trame de poteaux béton et son bardage à tasseaux bois, continue à ancrer l’ensemble dans son contexte. Le trio béton, bois et métal utilisé en façade des ateliers, participe à l’intégration du projet dans son environnement végétal. C’est un projet qui a nécessité un véritable savoir-faire.

 

 


Caserne Deflandre - Dijon © Kdsl

 

 

Bâtiment de locaux et services de la caserne Deflandre à Dijon

 

L’Atelier Téqui possède plusieurs projets en cours. Citons le bâtiment des locaux et services de la caserne Deflandre à Dijon, Le Centre de maintenance de la RATP à Fontenay-sous-Bois, un établissement d’accueil médicalisé pour polyhandicapés à Villebon-sur-Yvette, la gendarmerie départementale de Chaumont et ses logements, ainsi que de multiples réhabilitations et transformations. Il s’agit d’un large panel de propositions qui montrent la maîtrise de l’agence à réaliser des programmes variés. Soulignons qu’en 2018, l’Atelier Téqui est primé par « The European Centre for Architecture Art Design and Urban Studies » parmi les quarante architectes les plus prometteurs de moins de quarante ans en Europe (40 under 40). Depuis, l’agence d’architecture met un point d’honneur à la qualité de sa production et continue à suivre son chemin avec une grande persévérance.

 

Atelier Téqui Architectes, entre assiduité et rigueur
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

Design & Plan

En collaboration avec

 

 

 

 

 

Médias