Paris - PARIS EVENT CENTER, 
22 & 23 septembre 2022

A@W Newsletter

Le Printemps de l’hiver, l’étude qui fait cogiter !

21 octobre 2021

Le Printemps de l’Hiver, un drôle de nom qui pointe sur un sujet d’une grande sensibilité, celui des personnes âgées et de leur condition de vie en ville. C’est la première initiative menée par le Comité de rayonnement de la Maison de l’Architecture Île-de-France et qui met en relation des architectes, des maîtres d’ouvrage, des acteurs économiques, des praticiens et des usagers et propose, à travers un questionnement sociétal, des solutions concrètes à un sujet aussi important qu’actuel.

 

Par Sipane Hoh

 

 


© Olivier Leclercq

 


© Guillaume Sicard

 

 

Le concept


Guillaume Sicard, architecte, gérant éditorial et initiateur du Printemps de l’hiver, nous explique toutes les étapes qui ont conduit à la création de l’exposition mais aussi à l’élaboration de l’ouvrage qui l’accompagne. « L’idée a été lancée en juillet 2019 ; mais la pandémie et les confinements successifs ont rallongé les délais » déclare l’architecte qui précise, par ailleurs, qu’aller à la rencontre des personnes âgées constituait l’une des pierres angulaires de la démarche. Il vaut mieux tard que jamais. Le concept a fait son chemin ; les différentes personnes impliquées ont trouvé les financements nécessaires pour concrétiser ne serait-ce que sur papier leur projet et ce dernier a pu voir le jour. Nous pouvons dire qu’il s’agit d’une réussite qui a été parrainée par la Maison de l’Architecture Île-de-France mais qui a été menée par une équipe dynamique composée d’Aurélie Barbey, Meriem Chabani et Alexandre Sfintesco qui ont rejoint Guillaume Sicard et la présidente d’honneur de la Maison de l’architecture Île-de-France, Dominique Boré. Une initiative qui a été cofinancée par les Etablissements publics d’aménagement EpaMarne-EpaFrance et la direction des affaires sociales d'Ag2r la mondiale. Le Printemps de l’hiver est « une recherche fouillée sur le logement à imaginer pour et avec les no workers - cette génération active des plus de 65 ans - qui invente une nouvelle façon d’avancer en âge et donc d’habiter. »

 

 

Les interrogations


L’idée du Printemps de l’hiver est ingénieuse. Et bien que de multiples recherches concernant cette tranche d’âge existent, aucune étude n’a encore été menée dans ce sens ni avec cette dimension. C’est pourquoi, il semblait indispensable de se pencher sur les diverses possibilités que la ville offre face au vieillissement de sa population. Mais pour proposer les meilleures solutions, il aurait fallu répondre aux multiples questionnements. Quels ont été les différents parcours de ces personnes, à la fois personnels et résidentiels ? Quelles sont leurs attentes ? A quelles difficultés elles font face ? Qu’est-ce que la ville peut leur apporter ? Quel serait le modèle économique à prendre en considération ? Comment faire pour mettre en avant le vivre ensemble ? Quels sont les solutions urbaines, architecturales qui peuvent faciliter ces attentes ? Des questions pertinentes auxquelles les instigateurs ont tenté de répondre, chiffres à l’appui mais aussi avec des schémas, des photos, des plans, des analyses et finalement des propositions tangibles.

 

 


© Olivier Leclercq

 


© Olivier Leclercq

 

 

Les photos


L’architecte Olivier Leclercq - qui est l’un des deux gérants de l’agence parisienne AIR architectures et connu par ses photos qui mettent l’accent sur l’architecture - a rejoint l’équipe en prêtant main forte pour tout ce qui touche à la documentation visuelle. « Ce qui était intéressant dans cette démarche, c’est de photographier les personnes âgées dans leur contexte » déclare le photographe qui a croisé, par ailleurs, deux techniques pour avoir des portraits qui racontent une situation particulière. C’est, en effet, à travers ses photos que l’on découvre une ambiance, certains détails, quelques vues, un entourage. Avec ces photos, les personnes deviennent des acteurs qui racontent leur quotidien, leur vécu. « Chaque séance a duré deux heures. C’étaient de belles rencontres où j’ai essayé de faire rentrer l’architecture dans la photographie ».  

 

 

Quelques exemples concrets


Un concept, des entretiens, des cartographies.. Les instigateurs ne se sont pas arrêtés là pour autant dans leur étude. Après avoir recueilli les paroles d’experts comme des sociologues, des analystes, mais aussi des élus sans lesquels certaines propositions ne peuvent pas trouver l’appui nécessaire pour voir le jour, ils nous proposent une liste d’opérations et de réalisations qui ont déjà été concrétisées en France ou témoignent des différentes échelles d’interventions possibles répondant aux enjeux du bien-vieillir en ville.

 

 


© Vincent Fillon Takuji Shimmura

 


© Vincent Fillon Takuji Shimmura

 

 

Parmi les projets passés à la loupe, nous trouvons plusieurs configurations qui méritent l’attention. Par exemple, les maisons Konekti qui ont été développées dans la périphérie de la ville de Reims et réalisées par l’architecte Bruno Rollet.  L’ensemble se compose de 53 logements et se décline en deux formes : La maison 2+1 qui bénéficie des dernières technologies de domotique, est connectée au service gériatrique de la polyclinique voisine et est dotée - mis à part la partie senior - d’une chambre supplémentaire dédiée à un actif ; et la maison 5+1 qui, elle, est destinée à accueillir une famille avec enfants, plus un actif ou un sénior. 

 

 


© Emma Saintonge

 


© Emma Saintonge

 

 

Un autre projet, situé à Arcueil et mis en œuvre par l’architecte Emma Saintonge, propose de réaliser l’extension d’une maison pour accueillir deux chambres d’étudiant à louer. L’extension est traitée comme une construction indépendante ; la maison existante est entièrement rénové et on lui a adossé une extension afin d’optimiser l’ensemble.  

 

 

Une autre idée propose une programmation mixte qui peut croiser plusieurs générations. De la maison solidaire au village séniors, tout a été étudié avec l'objectif clair du besoin de se réinventer. Le Printemps de l’hiver constitue une belle réflexion qui sera probablement suivie de vraies résolutions.

 

 

Le Printemps de l’hiver, l’étude qui fait cogiter !
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

Design & Plan

En collaboration avec