Paris - PARIS EVENT CENTER, 
22 & 23 septembre 2022

A@W Newsletter

Hors mode ou hors du commun ?

22 avril 2021

A main levée ou assisté par ordinateur ? Même dans le domaine du dessin architectural, la question se pose de savoir lequel des deux styles prévaudra à l'avenir. Bien que le mode numérique semble avoir pris le dessus aujourd'hui, le mode analogique - heureusement - montre encore des signes évidents de vie.

 


Une icône du dessin à la main : Falling Water House de Frank Lloyd Wright, crayon et couleur sur papier © Modern House

 

 

On pourrait dire qu’une mort annoncée ne meurt jamais. C'est vrai pour beaucoup de choses, mais c'est particulièrement vrai dans le secteur des médias, où les progrès technologiques effacent souvent, en très peu de temps, ce qui existait auparavant. Et c’est une bonne chose, car le développement ne doit jamais s'arrêter. Néanmoins, certaines choses ne devraient pas perdre leur raison d'être juste parce que, dans certaines circonstances, elles ne peuvent être réalisées aussi rapidement ou parce qu'elles nécessitent un effort ou un matériel supplémentaire.

 


Dès 1992, Frank O. Gehry a utilisé des programmes de CAO pour les modèles 3D afin de concevoir le musée Guggenheim à Bilbao. © Gehry Partners, LLP

 

 

Dans le domaine de l'architecture, ce décalage devient visible, entre autres, là où la virtuosité graphique d'un designer se manifeste : dans la conception architecturale. Alors que par le passé le dessin était le résultat d'une main entraînée et d'un œil capable de saisir les nuances du lieu ; aujourd'hui, les doigts dominent le clavier pour créer des structures autrefois impensables en raison de leur complexité. La représentation graphique numérique qui peut très probablement aussi être animée instantanément, même si elle est réaliste, ne peut certainement pas rivaliser avec le charisme unique d'un dessin à main levée. D'autre part, la représentation générée par ordinateur ouvre des possibilités insoupçonnées, offrant au spectateur les angles les plus variés. Bien sûr, cela est également possible avec le dessin à main levée, mais pas en quelques secondes en appuyant sur un bouton. La dichotomie croissante dans le dessin d'architecture se reflète dans cette comparaison.

 

 


"Ferme verticale habitable mécanisée pour une génération COVID" par Ian Lai, finaliste du concours One Drawing, catégorie Perspective. © Ian Lai /architizer

 

 

Aujourd'hui, tout étudiant ou diplômé en architecture postulant à un emploi doit posséder d'excellentes compétences en CAO. Dans certains cas, le BIM le porte à un niveau encore plus élevé. C’est, en fait, la conséquence logique d'une tendance dans laquelle le dessin CAO devient également de plus en plus important en tant qu'outil de conception. Dans le monde entier, une grande partie du travail est effectuée uniquement par voie numérique, et les avantages sont évidents: plusieurs personnes peuvent travailler ensemble sur un dessin et reprendre sans problème là où quelqu'un d'autre s'est arrêté. La méthode est efficace et pratique. Mais cela n’entraîne t-il pas la perte de l'empreinte caractéristique d'un auteur ?

 


"ellitanium city" par Hosein Mosavi, finaliste du concours One Drawing, catégorie Croquis. © Hosein Mosavi /architizer

 

 

Le dessin à main levée permet de gagner des points avec des qualités complètement différentes. Il est capable de montrer des émotions, est intemporel et dépasse les limites d'un simple dessin technique, empiétant sur l'art. Il peut être complet comme une esquisse avec de fines touches de volumes, ou se perdre dans les moindres détails comme un graphique méticuleux, dans lequel chaque trait doit être bien pensé, tout comme dans la contrepartie CAO. Chaque ligne contient la personnalité de son créateur, ce qui stimule l'observateur à donner sa propre interprétation et à travailler avec son imagination. L'analogie implique que l'auteur est obligé de réfléchir à des aspects qui, dans l'autre scénario, sont partiellement confiés à l'ordinateur.

 


L'art réside dans l'expression : la finaliste colombienne Yennifer Johana Machado Londoño présente "Architecture sans architectes, un bidonville fait d'histoires". © Yennifer Johana Machado Londoño /architizer

 

 

Les deux formes de dessin architectural présentent des avantages et des inconvénients. La version numérique gagne sans cesse du terrain et est désormais indispensable dans le domaine de l'architecture. Toutefois, afin d'éviter que le dessin architectural à main levée ne tombe dans l'oubli, la plateforme Architizer a lancé le concours "One Drawing" pour attirer l'attention sur cette forme d'art. En 2020, le concours a eu lieu pour la deuxième fois et des œuvres spectaculaires ont à nouveau été présentées à cette occasion. Les deux méthodes sont autorisées, car l'accent est mis sur le récit d'une histoire ayant une signification architecturale. Ainsi, une forme de juxtaposition a été choisie qui offre un niveau de valeur égal aux deux approches, le numérique et l'analogique.

 


Le musée privé du dessin d'architecture au Pfefferberg à Berlin a été conçu et construit par le cabinet d'architectes moscovite SPEECH Tchoban & Kuznetsov. © Ansgar Koreng

 


La Fondation Tchoban à Berlin - Prenzlauer Berg, où un musée privé dédié aux dessins d'architecture exceptionnels a été créé, est un exemple de ce qui peut être fait pour l'architecture dessinée à la main. Sur trois étages, dépourvus de fenêtres pour des raisons de protection contre la lumière, on peut admirer des œuvres exceptionnelles, associées à des expositions temporaires sur des créateurs individuels de haut niveau artistique. La prédilection pour le dessin d'architecture à main levée se manifeste même dans la façade en béton qui affiche le thème de l'exposition, à l'extérieur, sous la forme de détails de dessins d'architecture.

 


Traduction d’un texte original de Barbara Jahn

Hors mode ou hors du commun ?
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

Sponsor Exclusive

Sponsor Supporter

Sponsor Lighting

Design & Plan

En collaboration avec