Paris - PARIS EVENT CENTER, 
22 & 23 septembre 2022

A@W Newsletter

Quel est l'avenir du travail au bureau ?

18 mars 2021

Il a été écrit beaucoup de choses sur le travail au bureau du futur. Même si les idées ont différé au fil des décennies, la vision est la même pour tous : à l'avenir, les machines allègeront énormément les processus, de sorte que les employés disposeront de plus de temps pour vivre. Le fait que nous soyons encore loin d'atteindre ce point est actuellement démontré, de manière impressionnante, par la crise du coronavirus.


Ce qui est devenu une réalité depuis une bonne année maintenant, beaucoup n'auraient jamais pu l’imaginer. Les rues sont vides, plus de voyages d'affaires, pas de poignée de main, pas de rencontres, pas d'accueil chaleureux entre collègues ou bons amis. Tout appartient désormais au passé.A l’ordre du jour nous trouvons la « distanciation sociale » ou plus précisément la distanciation physique. Rien que cela est très éprouvant, car malgré la pandémie virale la nature humaine ne change pas.  Nous sommes des créatures interactives, dépendantes de la collaboration et de l'estime des autres, et nous appréhendons la séparation. Cela est d'autant plus vrai dans des périodes comme celle-ci.

 

Ainsi, ceux qui ne sont pas autorisés à se rencontrer physiquement, se retrouvent dans des espaces virtuels. La numérisation le rend possible. De ce fait, les plateformes de réunions virtuelles sont déjà les grands gagnants de la crise. Et soudain, il est possible de faire ce que de nombreuses entreprises ont jusqu'à présent jugé irréalisable : le travail à domicile, qui, dans la plupart des cas a été organisé étonnamment vite et agencé avec ardeur par chacun. Donc, là où il y a une volonté, il semble y avoir maintenant un moyen.

 

 

Même si le Johnson Wax Building à Racine (Wisconsin, USA), construit par Frank Lloyd Wright à la fin des années 1930, est une icône moderniste, on n'imagine plus un tel lieu de travail aujourd'hui © Bibliothèque du Congrès / Unsplash

 

 

La question du sens

Alors que le monde du travail de bureau a très vite fondamentalement changé, bon nombre de personnes se demandent comment elles ont pu travailler dans le monde d’avant la pandémie. Soudain, cela ressemble à l'âge de pierre, d'avoir été en mode multitâches et en décalage horaire permanent, d’avoir été une personne pressée, stressée, traquée et épuisée. L'arrêt forcé du confinement ouvre pour la plupart des employés de bureau de nouveaux horizons et les transforme en personnes en attente qui persévèrent face à l'incertitude. Idéalement, vous êtes replié sur vous-même et vous découvrez un mode de vie que vous ne connaissez qu’à travers des livres ou des films. Avec le temps, des questions fondamentales font irruption, elles se manifestent d'abord timidement, puis de façon de plus en plus insistantes. Comme : Qu'est-ce qui rend la vie belle ?

 

 
Un bureau contemporain a des possibilités de retraite individuelle 
Sur la photo : nouvel immeuble de bureaux « One Microsoft Place » à Dublin, architecture de RKD Architects, Dublin ; architecture d'intérieur par Gensler, Londres © Gareth Gardner


 

 

Une nouvelle forme de proximité sociale

Le capitalisme se développe sur la compression du temps, ce qui conduit au stress et au manque de temps. Pourtant les choses changent. Le territoire du combattant individuel évolue d'une économie de haute performance vers un biotope de philanthropie, d'humanité, de charité et aussi de pleine conscience. Les collègues peuvent désormais participer aux réunions d'équipe via un écran sur le lieu de travail de leur choix. Même s’ils peuvent être mis en sourdine d’un clic inaperçu, il y a une certaine joie à être connecté à travers une vidéoconférence, en regardant les bureaux à domicile des collègues, leur tenue, ou les plantes d'intérieur en arrière-plan, ou le simple émerveillement de la prouesse technique. Ce qui est créé en retour est une forme complètement nouvelle de proximité sociale. La vidéoconférence offre une vision neuve d'un monde qui n'a jamais existé auparavant, et ouvre une nouvelle perception de la place de l’humain dans cet l’environnement.

 

 

Les petites « salles de téléphone » (phone rooms) servent pour les appels téléphoniques et les discussions sans être dérangés ou simplement comme un espace de travail tranquille.
Sur la photo : adidas World of Sports ARENA à Herzogenaurach; architecture par Behnisch Architekten, Stuttgart © Behnisch Architekten / David Matthiessen

 

 

Changement culturel dans le travail de bureau

La pandémie de coronavirus -aussi choquante qu’elle ait pu être pour la plupart des gens- possède ce qu'il faut pour annoncer un changement culturel du travail au bureau. Après les bureaux individuels, puis les open-spaces, l’agencement des espaces de travail a beaucoup évolué. Les employés ont désormais à leur disposition une variété d'options spatiales qui peut aller de leur propre bureau pour le travail général jusqu’à la cellule insonorisée pour un travail concentré en passant par la salle de réunion vivante ou le coin de brainstorming avec une table de ping-pong ou une chaise longue. Derrière tout cela, bien sûr, il y a la reconnaissance qu'il est non seulement important de faire son travail au bureau, mais aussi comment, et dans quel environnement social et structurel, le travail peut avoir lieu.

 

 

 

Le bureau n'est pas seulement une salle de travail, mais aussi un lieu de rencontre inspirant pour les employés.
Sur la photo : adidas World of Sports ARENA à Herzogenaurach; architecture par Behnisch Architekten, Stuttgart.
© Behnisch Architekten / David Matthiessen

 

 

Un point de vue inspirant

Les salariés ne peuvent être motivés sur le long terme que s'ils sont capables de déterminer eux-mêmes leurs heures de travail et leurs congés. Par exemple, des journées de cinq heures et des modèles de temps de travail flexibles peuvent contribuer à une plus grande motivation, à une meilleure santé et donc à une augmentation de la productivité. À l'avenir, les constructeurs de bureaux et les agenceurs devront tenir compte de tout cela. Le bureau du futur évoluera d'une simple salle de travail vers une sorte de lieu de rencontre créatif où les collègues s'inspirent les uns des autres avant que chacun ne se replie sur le lieu où il peut accomplir au mieux ses tâches individuellement.

 

 

 

À l’avenir, le travail au bureau devra être davantage pensé pour le travailleur et adapté à ses besoins.
Sur la photo : « Neue Arbeitswelt 205 » à Schwäbisch Gmünd; design d'intérieur par Studio Alexander Fehre, Stuttgart.
© Zooey Braun

 

 

Vivre et travailler

À l'avenir, le travail devra être pensé encore plus du point de vue du travailleur qui souhaite intégrer au mieux ses tâches dans sa journée, sans différence ou concurrence entre travail et vie privée. Pour le salarié, il s'agira de décaler et d'égaliser la journée au profit de modèles individuels de temps de travail. Pour s'épanouir, les gens ont besoin de travail et d'argent, mais aussi de reconnaissance, d'attention et de sécurité. Beaucoup l'ont déjà pressenti lors de la course folle des temps pré-pandémique et l'ont maintenant reconnu lors du confinement. Ceux qui reconnaissent ce développement et le prennent en compte pour l’après pandémie ont déjà gagné.

 

 

 

Beaucoup de gens ne trouvent pas le bon poste de travail au bureau, mais dans un espace où ils peuvent l’aménager individuellement.
© Roberto Nickson / Unsplash

 

Traduction : Sipane Hoh d’après l’article de Thomas Geuder

 

www.derRaumjournalist.de

 

Quel est l'avenir du travail au bureau ?
Retour à l'aperçu

A@W Newsletter

Tenez-vous informé(e) et abonnez-vous à notre newsletter mensuel!

>> S‘abonner

Intéressé(e) par de la visibilité dans notre newsletter ?

>> Cliquez ici !

Sponsor Exclusive

Sponsor Supporter

Sponsor Lighting

Design & Plan

En collaboration avec