Paris, PARIS EVENT CENTER,  27-28 September 2018

Features

Exposition photographique : ‘Regard sur 10 ans d’architecture’ par Michel Denancé

Peut-on considérer que la somme de ces réalisations raconte la production des années 2007-2017 ? Oui et non.

 

Oui : ces bâtiments couvrent un large champ de la commande (depuis le pavillon éphémère jusqu’à la tour), ils ont utilisé toutes sortes de matériaux, ils ont été réalisés avec des budgets très modestes ou généreux, dans des villes très denses ou dans des bourgs, dans des sites très libres ou très contraints et ils ont été conçus par des agences de taille et de notoriété très diverses (de la modeste structure à celle de la star),

Non :  ces dix dernières années aucun courant dominant ne s’est véritablement imposé, cohabitent différents styles, différentes obsessions, le minimalisme, la tentation de la forme, l’attention au contexte, la passion pour un matériau, la référence à l’histoire, la priorité à l’usager, le souci de l’énergie, etc. Toutes ces familles de préoccupations ne sont pas exclusives et se croisent mais elles ne sont pas forcément toutes présentes de manière significative dans cette sélection.

 

Exposition de photographies ou d’architectures ? Les deux.

 

La photographie d’architecture n’est pas faite pour les photographes à l’ego trop fort. Elle se met au service d’un architecte, ou plutôt de son architecture, qu’elle doit rendre intelligible d’abord et belle si possible. Elle est à la fois documentaire, scientifique et publicitaire. Et depuis qu’elle existe elle respecte à peu près les mêmes codes : le premier suppose que les verticales du bâtiment seront tout aussi verticales dans sa représentation, le second - de moins en moins systématique - suggère que les photos soient faites par beau temps, pas pour le bleu du ciel mais pour la présence d’ombres qui aident à lire les volumes, à mieux apprécier le fameux jeu magnifique énoncé par Le Corbusier.

 

Néanmoins, tout comme pour abriter un même programme plusieurs architectures sont possibles, il existe toujours plusieurs manières de raconter le même événement, le même lieu, le même bâtiment. Le double joug de la commande et des codes n’entrave pas totalement la créativité du photographe. Sa survie en tant qu’auteur ne consiste pas à rechercher un style mais à affirmer une sensibilité, une curiosité, une attention et vraisemblablement des obsessions spécifiques.

 

For Michel Denancé's website, click here.  

2009 B+C architectes tennis couverts Paris.jpg
2011 SEARCH architectes pôle nautique Mantes-la-Jolie .jpg
2014 EA_LGTS_CHATEAUdesRENTIERS_0514_08.jpg
2016 MOATTI-RIVIERE architectes pôle international d'arts graphique de Chaumont.jpg
2016 RPBW architectes centre culturel Stavros Niarchos Athènes.jpg
Back to home page

architect 
meets 
innovations

Join the conversation #ATWFR

 

 

 

 

 

 

In collaboration with

Design & Plan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sponsors